ACCUEIL | NOUS JOINDRE

27 juillet 2019


ASPIRATION – ESPÉRANCE – VISION






Je revenais d’une journée de travail en passant par le rang St-Thomas à St-Robert. Mon regard aperçoit une silhouette accroupie près d’un tracteur Maxxum.  Ben! Oui c’est mon Yan Buissière de la Ferme ÉMYAR. Tu m’avais dit de passer quand je pourrais pour la visite de ton cheptel, me voilà! Je suis content que tu passes viens voir ça ! Je rentre d’en l’étable.
 
Des belles vaches Jersey avec une robe de couleur brun pâle, le bout du museau noir suivi d’un anneau blanc cendré avec une tête d’une élégance proportionné.

Yan me relatait tout c’est avantages, de cohabitation harmonieuse (docile et non agressive), efficacité coïncide avec profitabilité (conversion aliment en lait avec moins dépenses et moins d’investissements = 13 -18 % de moins en aliment).

Une maturité devancée (à 21 mois plutôt que 25 mois), consomme moins d’aliments et plus de solide du lait (Jersey pèse 450 KG et  produits 1,23 solides / kg, tandis que ces consœurs pèsent 700 kg et produits 0,97 solides / kg, une vache tout climat du Canada jusqu’au Brésil.

Et pour terminer une empreinte carbonique avec 32 % moins d’eau consommée, 11 % moins de terrain utilisé et produits moins de déchets et pour finir 20 % moins de gaz à effet de serre.

Voilà une belle fin de journée pour le commissaire agricole.
À suivre!

Cet article est rendu possible grâce à Les Pétroles A.A. Courchesne

Bookmark and Share
 
 

Copyright © 2008-18
LE MONDE AGRICOLE.CA
Propriété de la Société d'Agriculture de Richelieu
Tous droits réservés.