ACCUEIL | NOUS JOINDRE

24 avril 2019

UPA
7e Gala Agristars de la grande Montérégie : Un prix Coup de cœur décerné à l’opération médiatique régionale de la production bovine

Serge Dethier (lauréat), Gérald Brouillard (lauréat) Sylvain Lefebvre (Kemin), Pierre Thibault (lauréat), Kirk Jackson (lauréat), Jean-Marc Ménard (lauréat), Yann Moal (Desjardins Entreprises) et Christian St-Jacques (UPA Montérégie)





24 AVRIL 2019 – Dans le cadre du 7e Gala Agristars de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie qui a eu lieu le 8 avril dernier, un prix Coup de cœur a été décerné aux syndicats des producteurs de bovins de la Montérégie-Est et de la Montérégie-Ouest pour le projet d’opération médiatique régionale mettant en valeur la production de bœuf et de veau de la région.

À l’initiative des Producteurs de bovins du Québec (PBQ), les syndicats des producteurs de bovins de la Montérégie-Est et de la Montérégie-Ouest ont participé à une vaste opération médiatique entourant le Plan de développement 2018-2025 de la production bovine québécoise. Par le biais de conférences de presse, de visites de fermes de bovins, d’entrevues dans les médias locaux et de communiqués de presse exposant les statistiques locales, plus de 1,2 million de personnes en Montérégie ont été atteintes en trois mois.

« Cette initiative de grande envergure a permis de favoriser une revue de presse positive qui met en lumière les producteurs de bovins de la région. Les orientations du plan de développement visent à augmenter la production bovine québécoise de 50 % d’ici 2025 grâce à une production dynamique et durable. Dans ce contexte, le succès de cette opération a permis de positionner les producteurs bovins comme des partenaires incontournables de l’économie du Québec » a mentionné Kirk Jackson, président du Syndicat des producteurs de bovins de la Montérégie-Ouest.

Le plan de développement annoncé présente la production bovine sous un aspect souvent peu abordé : la production bovine est durable et favorise grandement l’occupation du territoire. Les producteurs de bovins se renouvellent constamment et respectent les plus hauts standards en matière de bien-être animal, d’environnement et de salubrité.

« Les éleveurs s'assurent de bien gérer les ressources naturelles de manière responsable et de favoriser l'innovation tout en réduisant le gaspillage sur leurs exploitations, » a ajouté Jean-Marc Ménard, président du Syndicat des producteurs de bovins de la Montérégie-Est.

La Montérégie comporte plusieurs centaines d’entreprises œuvrant dans les différentes filières de la production bovine québécoise, à savoir la filière bœuf et la filière veau. Des producteurs élèvent des troupeaux de vaches de boucherie qui donnent naissance à des veaux d’embouche. Ces derniers passent les premiers mois de leur vie au champ avec leur mère avant leur arrivée chez un producteur de bouvillons, où ils seront emmenés à maturité. Le bouvillon sera transformé en une multitude de coupes de bœuf. En outre, les producteurs laitiers de la région fournissent des bovins, qu’on appelle bovins de réforme, qui produisent une viande de qualité principalement transformée en bœuf haché. Les veaux laitiers mâles issus de leurs fermes seront également vendus à un producteur de veau de grain ou de veau de lait, majoritairement situé dans la région.

Source : UPA Montérégie


Bookmark and Share
 
 

Copyright © 2008-18
LE MONDE AGRICOLE.CA
Propriété de la Société d'Agriculture de Richelieu
Tous droits réservés.